Skip to content

Évolutions des usages

Les noms de domaine deviennent obsolètes

Auparavant, les utilisateurs d’internet mémorisaient les noms de domaine. Ils tapaient par exemple « www.mon-magasin.com » dans la barre d’adresses du navigateur. Désormais l’accès à un nouveau service/site (en supposant qu’il ne soit donc ni dans l’historique de navigation ni dans les favoris) se fera au travers d’un moteur de recherche. L’utilisateur tapera « mon magasin », puis cliquera sur un des résultats retournés.

Les noms de domaine (qui peuvent être saisis ou détournés), ainsi que le routage (qui permet de localiser physiquement le serveur), représentent des vulnérabilités de l’Internet actuel. Pouvoir s’en passer permet de désigner et de retrouver une donnée par une clé indépendante de la localisation de cette dernière, et cette clé n’a pas vocation à être mémorisée.

Les moteurs de recherche deviennent indispensables

Lorsque l’utilisateur tape « magasin » le moteur de recherche affichera une liste de résultats comprenant « www.mon-magasin.com » et « www.autre-magasin.com ». Libre au moteur de recherche d’afficher l’un ou l’autre en premier. Sachant que l’utilisateur cliquera plus souvent sur le premier lien que sur les suivants, ce choix est essentiel. Or les moteurs de recherche ont bien d’autres critères que l’intérêt de l’utilisateur pour déterminer l’ordre d’affichage.

Dans ce cadre, permettre l’émergence d’un moteur de recherche neutre qui n’affecte pas l’ordre des résultats en fonction d’accords publicitaires prend tout son sens.